Net-Plume-UltraL'actu des logiciels

Comments are off for this post

Comment assurer la protection des mineurs sur internet ?

24 septembre 2014
Posted by sophia

Vous hésitez à donner à vos enfants un accès non sécurisé à internet ? Vous avez sans doute raison, car les mineurs sont de nos jours exposés à tous types d’abus sur la toile (contenus pornographiques, manipulations, cyber-intimidation, etc.). Alors, comment assurer la protection des mineurs sur internet ? Réponse ci-dessous !

Première étape : en parler avec les concernés

La meilleure méthode pour protéger les mineurs contre les dangers d’internet, c’est de les sensibiliser. En effet, la sensibilisation consiste à leur faire comprendre que tous les contenus ne sont pas utiles sur internet. Vous pouvez aussi leur demander au préalable ce qu’ils savent à ce sujet. Ainsi, vous aurez une réelle base que vous pourrez exploiter favorablement.

De plus, rien ne vous empêche de procéder à une formation de ces adolescents en vue de leur enseigner les mesures de protection de leurs données personnelles et de leur vie privée. Cela entre dans le cadre de responsabilisation de leur statut d’internaute. De toute façon, le but sera de faire en sorte qu’ils utilisent internet de façon à garantir leur sécurité.

La protection des internautes mineurs

Selon une étude récente, les mineurs sont exposés à trois niveaux : la messagerie instantanée, les jeux ainsi que les téléchargements de musique. Pour parer à tout danger, des systèmes de filtrage sont souvent mis en place, notamment dans les établissements. Le principe consiste à mettre en place un dispositif de filtrage qui permet de sélectionner ou de contrôler a posteriori les informations qui sont mises à la disposition des élèves.

Ainsi, concernant les antivirus comme gdata, des procédures d’alerte et d’amélioration continue sont mises en place pour faire face à tout problème ou incident lié à l’affichage des pages inappropriées ou non filtrées. Par ailleurs, les autorités ont développé des stratégies visant à prévenir et à traiter le cyber-harcèlement. Ainsi, des mesures d’alertes et d’accompagnement sont mises à la disposition des victimes et des parents afin de réagir en cas d’alerte en plus des logiciels de sécurité à l’image de gdata.

Le principe des trois « C » dans la protection des mineurs

Ce principe renseigne sur la protection du contenu, du contact et de la conduite. Pour le contenu, il s’agit de mettre en place des logiciels performants à l’image de gdata pour contrôler les contenus auxquels ils ont accès. Ainsi, ce logiciel se chargera de bloquer tout contenu inapproprié pour que l’adolescent n’y accède pas.

Concernant les contacts, cela renvoie à la grande crainte des parents qui se soucient de savoir avec qui leurs enfants peuvent communiquer une fois sur internet. Ainsi, les protéger reviendra à faire en sorte que les mineurs ne communiquent qu’avec les personnes qu’ils connaissent dans la vraie vie. Ce qui permet par la même occasion d’éviter les relations malsaines qui peuvent se développer sur internet.

On a enfin la conduite qui consiste à faire comprendre aux mineurs qu’internet est un lieu public et qu’il ne sert à rien d’y afficher ses informations personnelles ou ses photos.

Comments are currently closed.

Commentaires récents